Sortie découverte Irlande 4 au 13 mai 2018

Un autochtone intrigué par un groupe de visiteurs…

Sortie découverte Irlande

VENDREDI 4 MAI  :
Départ de l’ASCPA à 10 heures, direction gare maritime de Roscoff pour l’embarquement sur le ferry.

SAMEDI 5 MAI : TORC MOUNTAIN
10 km – 580 m de dénivelé – IBP 58
Après une traversée sans histoire,  premier aperçu des subtilités de la conduite à gauche lors du trajet vers Killarney distante de 150 km, et point de départ de notre première randonnée.
La Torc Mountain est appelée ainsi en référence à une légende irlandaise mêlant montagne, héros celtique et sanglier magique. Torc signifiant sanglier en gaélique irlandais, la montagne s’est  vue baptisée  “Torc Mountain”. Du sommet, la vue est exceptionnelle sur l’ensemble du Parc National de Killarney.
Après cette première mise en jambes, départ vers  notre « camp de base » à Dingle : le Rainbow Hostel.

Vue du sommet de Torc Mountain

DIMANCHE 6 MAI : BRANDON MOUNTAIN
16,5 km – 962 m de dénivelé – IBP 88
Culminant à 952 m le mont Brandon est le deuxième sommet le plus haut d’Irlande. Son nom provient aussi d’une légende, celle de saint Brendan,  qui serait monté jusqu’au sommet vers l’an 530 pour voir les Amériques, avant d’embarquer sur son bateau pour les atteindre par la mer.
Plus modestes et moins mystiques, nous nous sommes contentés de gravir le mont et d’apprécier de son sommet le site magnifiquement sauvage, profitant d’une vue sur la péninsule et les spectaculaires traces des érosions glaciaires, avant de descendre l’autre versant par des pentes herbeuses.

Vue sur la péninsule et la vallée glaciaire depuis le sommet de Brandon Mountain

LUNDI 7 MAI  : BEENOSKEE – BEENATOOR
10,4 km – 800 m de dénivelé – IBP 76
Ce devait être la journée la plus difficile (IBP 111) avec l’ascension du mont Beenoskee (826 m) suivie d’une raide descente avant d’escalader le mont Beenator (592 m), mais les conditions météo nous ont contraints à alléger le programme.
Après une montée dans le brouillard, nous espérions profiter de la vue sur la vallée, mais, si le vent soufflait très fort, il n’en dispersât pas pour autant les nuages.
Continuer dans ces conditions eût été dangereux et nous fûmes contraints de redescendre « hors piste » en se frayant un chemin dans les tourbières, profitant de quelques fugaces trouées dans le brouillard pour entrevoir le paysage.

Qui est qui dans les brumes de Benoskee ?..

MARDI 8 MAI : GLANTEENASSIG FOREST PARK
10,4 km – 170 m de dénivelé – IBP 34
Randonnée de récupération dans un Parc national de 450 ha situé au pied des montagnes de Slieve Mish.
L’après-midi libre fut consacrée à des visites touristiques (Gallarus Oratory, Musée des îles Blasket etc…)

Lough Slat dans Glanteenassig Forest

MERCREDI 9 MAI : CONNOR PASS
Connor Pass est un col de montagne situé dans le comté du Kerry. Son relief accidenté et son panorama exceptionnel en font un lieu très prisé des randonneurs et des cyclistes. Le coin est sauvage à souhait et le point de vue unique.
Tel était le programme prévu ce jour, mais en Irlande rien n’est jamais acquis, et le vent déchaîné ce matin-là nous le rappela bien vite. Face à de telles rafales dans la vallée, il était impossible d’espérer atteindre le col.
Un plan B fut envisagé mais un torrent infranchissable nous obligea à rebrousser chemin et à réintégrer, non sans difficultés, les voitures.

JEUDI 10 MAI : MOUNT EAGLE
16,6 km – 694 m de dénivelé – IBP 74
Les vents calmés et le soleil revenu, l’ascension du Mount Eagle nous fit bien vite oublier les contre-temps de la veille.
Situé à l’extrémité de la péninsule, son sommet offre des vues somptueuses sur le littoral et les îles Blasket ainsi que sur les baies de Dingle et de Ventry dans un enchantement de couleurs et de lumières sans cesse renouvelées.

Vue sur les îles Blasket depuis Mount Eagle

VENDREDI 11 MAI : BEACH TRALEE BAY
10,5 km – 12 m – IBP 28

Petite promenade sur les rivages de Beach Tralee bay en guise d’adieu (ou d’au revoir ?) à l’Irlande.
L’après-midi sera consacrée aux préparatifs de départ …et aux dernières randos-shopping.

Beach Tralee bay

SAMEDI 12 MAI et DIMANCHE 13 MAI :
Départ de Dingle vers 10 heures, non sans avoir auparavant dégusté un savoureux et copieux petit déjeuner irlandais, pour rejoindre le port de Corck où notre ferry appareilla à 16 heures.
Accostage le lendemain matin à 7 heures à Roscoff et départ pour une arrivée à l’ASCPA dans l’après-midi.


Devant un pub à Dingle

Si les randonnées nous ont fait découvrir la beauté sauvage des magnifiques paysages irlandais, les soirées au pub nous ont permis de connaître un peu mieux le mode de vie et la culture des Irlandais, tout en partageant pintes et spécialités locales (rien de tel pour renforcer l’entente et la cohésion d’un groupe…).
Pousser la porte d’un pub c’est immédiatement aspirer une grosse bouffée de chaleur humaine.
Attablés devant une bière ou un cidre il suffit alors de laisser planer son regard pour entrevoir un pan de l’âme irlandaise.
Loin de tout folklore, les Irlandais revendiquent leur culture et leur humour qu’ils affichent fièrement, de toutes les façons possibles, sur les murs et les boiseries de leurs pubs.
Habitués à résister victorieusement aux caprices du climat, aux soubresauts de l’Histoire et à l’hégémonie de leur voisin, ils ne craignent rien et n’en sont donc que plus affables et accueillants envers les visiteurs.
L’avoir découvert n’est pas le moindre mérite de ce séjour.

Mais tout cela n’aurait pas été possible sans l’impressionnant travail de préparation effectué en amont par Thierry et l’organisation irréprochable du séjour et des randonnées.
Au nom de tout le groupe, grand merci à lui et à Karin qui l’a si efficacement secondé pour la gestion de l’intendance quotidienne.

Les commentaires sont clos.