Projet associatif

Le projet associatif 2020-2024 de l'ASCPA Rando

1) Préambule

Après un rappel de l’origine de l’ASCPA Rando et de ses valeurs, le présent projet associatif dresse un état des lieux, établit un diagnostic (forces et faiblesses) puis formalise les orientations retenues pour 4 ans (saisons 2020-2024) et les décline en objectifs qui se matérialisent dans un plan d’actions. Un point de situation sera présenté à chaque assemblée générale.

2) Historique

L’expansion du quartier de l’Alouette avec la construction de la Cité des Castors après-guerre, est à l’origine de la naissance de structures sportives qui évoluent puis se regroupent en club omnisports.

C’est en avril 1966 que l’ASCPA (l’Association Sportive et Culturelle Pessac Alouette) est créée en regroupant les Jeunes de l’Alouette (déclarée le 28/05/1954) et les Compagnons de l’Alouette (déclarée le 25/09/1962) avec comme but de développer par l’emploi rationnel de la gymnastique, des sports, de la musique et de toute activité culturelle les forces physiques et morales des jeunes gens et jeunes filles.

En réponse à une demande existante, une section « Randonnée pédestre » est créée en 1994. A ses début, elle ne regroupe que quelques membres mais tous  souhaitent rencontrer d’autres personnes, échanger des impressions tout en découvrant de beaux paysages ou du moins des coins que les grandes routes ignorent. Cette section est, dès sa création, affiliée à la Fédération Française de Randonnée Pédestre.

3) Nos valeurs

Depuis 1994, l’environnement a beaucoup évolué, tout comme évolue la société, mais l’ASCPA Rando est restée attachée à ses origines. Même si elle accueille un public de différents secteurs elle reste sensible à la vie du quartier de l’Alouette et s’implique dans les événements organisés par l’Omnisport.

Elle joue également un rôle social en favorisant les rencontres et les échanges et en accueillant un large public sans aucune discrimination.

A l’instar des aspirations des premiers membres de l’association, la convivialité reste une valeur majeure pour notre association.

S’inscrivant dans la diversification des activités encouragée par la fédération, l’ASCPA Rando a enrichi avec les années son offre d’activités pour répondre aux attentes de chacun.

Activité de plein air par excellence, la randonnée se pratique en respectant la nature et en encourageant les pratiques écoresponsables.

Enfin pour que la randonnée reste un loisir, accessible à tous, la pratique reste libre sans contraintes hormis le respect des règles de sécurité, sans engagement ni restriction.

4) Environnement
4.1) Environnement associatif

Le siège de l’ASCPA Rando se situe dans le quartier de l’Alouette à Pessac, ville qui compte près de 64 000 habitants et recense pas moins de 300 associations dont une cinquantaine sportives.

Sur la commune, l’ASCPA Rando est le seul club affilié à la Fédération Française de Randonnée pédestre, mais certains clubs proposent de la marche nordique (SPUC, OdS, GV Magonty-Cap de Bos) ou de la marche traditionnelle ou active (OdS, Harmonie Strech et détente). Des comités de quartiers (Saige, Monteil) proposent également des activités notamment de la marche nordique. Le montant de la cotisation annuelle de ces clubs se situe entre 94 et 152 € et permet de pratiquer une à deux activités par semaine.

Troisième ville de Gironde, Pessac fait partie de la métropole bordelaise et fait face à une augmentation de sa population comme l’ensemble de la métropole. Sur les 64 clubs affiliés à la FFRando en Gironde, 9 se situent à proximité immédiate de Pessac (5 à Mérignac, 2 à Talence et 2 à Gradignan), et comptent chacun entre 30 et 140 adhérents. Le montant moyen des cotisations annuelles de ces clubs est de 58 € (de 46,30 à 80€) alors qu’il est de 48 € à l’ASCPA Rando.

Dans le département seules 6 associations, dont l’ASCPA Rando revendiquent plus de 200 adhérents et proposent une palette d’activité élargie (randonnée en plaine, divers séjours dont certains en montagne en hiver et en été, marche nordique, activité douce…). Les autres de taille plus modestes proposent soit moins d’activité, soit moins de séances hebdomadaires).

4.2) Environnement géographique

Plus vaste des départements français métropolitain, avec près de 10 000 km2, la Gironde qui tire son nom de ce magnifique estuaire formé par la Garonne et la Dordogne après leur confluent, offre une diversité de paysages, des Landes Girondines au Sud, au Pays Gabayes au Nord, du Médoc à l’Ouest, aux vallons de l’Entre Deux Mers à l’Est, sans oublier les deux joyaux que sont le Bassin d’Arcachon et la ville de Bordeaux, capitale régionale.

A moins d’une heure de Pessac, il est possible de randonner de plaines en collines, de forêts en vignobles, en bordure de l’océan ou des lacs médocains.

Avec 941 édifices protégés au titre des Monuments Historiques dont 239 classés, la Gironde regorge de sites d’exception. C’est à pied qu’on peut apercevoir ce patrimoine culturel et architectural d’une rare richesse et décider de revenir pour approfondir une visite.

Les Pyrénées sont à moins de 3 heures de route et offrent eux aussi une diversité de paysage, du pays basque à l’Ouest au point culminant, le Vignemale, qui culmine à 3298m. Ces reliefs permettent la pratique de la randonnée estivale ou hivernale.

Enfin, l’aéroport de Mérignac dessert plus d’une centaine de destinations à découvrir à pieds bien sûr.

5) État des lieux
5.1) Adhérents

À l’issue de la campagne d’adhésion de la saison 2019-2020 l’ASCPA Rando a enregistré 272 membres actifs + 3 membres associés (licenciés dans un autre club).

Avec 178 femmes et 94 hommes, le taux de féminisation est de 65,44%.

L’âge moyen des adhérents est de 66,35 ans.

Entre 2015 et 2019, le nombre d’adhérents a progressé de 16,23%, le taux de féminisation a diminué de 3,7% et l’âge moyen est resté stable.

L’ancienneté moyenne des membres est de 6 ans.
3 adhèrent depuis 18 ans alors que 61 ont rejoint l’association en 2019.

58,2% des membres résident à Pessac.
18 autres communes sont représentées.

Le taux de renouvellement moyen sur les 4 dernières saisons est de 81,8%, le taux de survie est de 63,5%. Les partants ont entre 43 et 82 ans (âge moyen 65,7 ans) et quittent le club principalement pour manque de disponibilité.

5.2) Activités

5.2.1) Activités hebdomadaires

Chaque année, 160 randonnées et une quarantaine de séances de marche nordique sont organisées entre le 01/09 et le 30/06 avec une participation moyenne de 23 personnes.

Depuis novembre 2005, les semaines sont rythmées par une randonnée de 8 km le jeudi, une randonnée de 12 km, le mardi et le mercredi, une randonnée de 20 km le samedi et une séance de marche nordique le dimanche (depuis 2013).

FRÉQUENTATIONS AUX RANDONNÉES

Au cours des années 2018 et 2019, la participation à ces différentes activités a évolué :

  • Baisse de la fréquentation des randonnées de 8 km et 20 km sur le début de la saison 2019-2020 après une augmentation significative sur la saison précédente,
  • Hausse régulière de fréquentation des randonnées de 12 km,
  • Hausse significative de la participation aux séances de marche nordique.

5.2.2) Séjours

Dès son origine la section randonnée pédestre de l’ASCPA a organisé des sorties « extraordinaires » de un à plusieurs jours (départements limitrophes, montagne…). Depuis 2010, l’ASCPA Rando co-organise avec la FFRando 33 des séjours, utilisant ainsi l’extension de l’immatriculation tourisme de la fédération.

De 3 à 4 séjours les premières années, l’offre s’est étoffée pour atteindre une petite dizaine par an depuis 2018.

La diversité de niveau, de destination et type de séjour (étoile, itinérance avec ou sans portage) permet à chacun de trouver un séjour adapté à ses capacités.

Pour permettre à tous d’accéder à ces séjours l’ASCPA Rando participe financièrement aux sorties organisées en bus.

Si en 2010 seuls 10% des adhérents participaient à au moins une sortie dans l’année, en 2019  plus de 33% ont bénéficié d’un séjour ou plus.

5.3) Moyens

5.3.1) Moyens humains

La gouvernance de l’association est assurée bénévolement par :

  • Un président élu par l’assemblée générale pour 4 ans,
  • Un conseil d’administration composé de membres actifs de l’association élus par l’assemblée générale pour 4 ans,
  • Un bureau élu par le conseil d’administration parmi ses membres.

A l’issue de l’assemblée générale de février 2020, 7 bénévoles constituent le conseil d’administration dont 5 occupent des fonctions au bureau. Les différentes fonctions nécessaires au bon fonctionnement de l’ASCPA Rando sont réparties entre les membres du conseil d’administration renforcés par quelques adhérents volontaires et disposant des compétences recherchées.

Membre de l’ASCPA Omnisport, l’ASCPA Rando bénéficie des services de la salariée de l’Omnisports dans le cadre des dossiers de demande de subventions.

L’animation des activités (randonnées et marches nordiques) est assurée par des animateurs bénévoles, formés par la Fédération Française de Randonnée pédestre. Les formations sont prises en charge par l’association pour les adhérents qui s’engagent dans l’animation au profit de l’ASCPA Rando.

Au 07/02/2020, la situation des animateurs bénévoles est la suivante :

à laquelle s’ajoute un remplaçant occasionnel marche nordique.

Avec 12 animateurs et 275 adhérents le taux d’encadrement début 2020 est de 4,36%. 4 ans plus tôt il était de 4,7%, soit une baisse de près de 8% sur la période

Les animateurs exercent leurs fonctions en moyenne depuis 8 ans (entre 1 et 16 ans). Ils se sont engagés dans l’animation entre 1 et 5 ans après avoir rejoint le club (2,33 ans en moyenne).

Deux tiers des animateurs ont plus de 69 ans en 2020.

5.3.2) Moyens matériels et infrastructure

Activités de plein air, la marche nordique et la randonnée ne nécessitent pas d’infrastructure dédiée. Avec le temps le club s’est constitué un catalogue (actualisé en permanence) de près de 400 itinéraires sur le département.

Afin de permettre aux nouveaux adhérents de découvrir la marche nordique avant d’investir dans l’équipement individuel, le club dispose de 14 paires de bâtons réglables en longueur.

La sécurité en montagne nécessite l’emport et l’usage selon besoin d’équipements individuels de sécurité pour l’animateur et les participants. Le club dispose du matériel pour équiper un animateur et une quinzaine de participants.

Afin d’accompagner les candidats à un parcours de formation d’animateur, des moyens pédagogiques sont utilisés (boussoles, cartes, maquette relief…).

Enfin chaque animateur est équipé par l’association d’une trousse de secours régulièrement mise à niveau.

Les réunions mensuelles du conseil d’administration et des animateurs se tiennent dans les locaux de l’ASCPA Omnisports. Pour l’assemblée générale, une salle est mise à disposition par la mairie.

5.3.3) Moyens financiers

Hors séjours, les recettes de l’ASCPA Rando proviennent à plus de 80 % des cotisations des membres. L’association reçoit une subvention de la mairie de Pessac (2000 € en 2019), et des aides de la FFRando Gironde et Aquitaine sous forme d’aides à la formation, de contribution à la participation à certaines manifestations… Le maintien et le montant de ces aides et subvention sont soumis chaque année à une décision de l’entité d’origine.

Plus de 60% du montant de la cotisation correspond à l’achat de la licence fédérale, 7% sont reversés à l’ASCPA Omnisports.

5.3.4) Moyens de communication

Principale vitrine du club, le site Internet, a été entièrement relooké en 2018. Il est mis à jour en temps réel et véhicule une image dynamique. Il donne accès à toutes les informations utiles aux adhérents comme aux éventuels futurs membres.

Pour compléter cette communication, l’ASCPA Rando recourt à la diffusion d’informations à ses adhérents par newsletter, dans le strict respect du RGPD.

Afin de renforcer l’identité de l’association un nouveau logo a été créé en 2018. Il est complété par un visuel représentant les activités proposées associé au slogan « activité et convivialité ».

La participation à la fête des associations de Pessac contribue chaque année au recrutement de nombreux nouveaux membres.

6) Diagnostics
6.1) Forces

La progression régulière du nombre d’adhérents illustre le dynamisme et l’attrait de l’ASCPA Rando. Cette attractivité est liée à :

  • un faible montant de la cotisation annuelle (près de 20 % inférieure à celle des clubs voisins, affiliés à la FFRando et moins de la moitié de celle des associations proposant de la marche nordique sur Pessac),
  • une totale liberté de participation à toutes les activités proposées chaque semaine sans inscription préalable ni justificatif à donner en cas d’absence,
  • aux différents niveaux proposés, pour que chacun puisse se positionner par rapport à ses capacités,
  • à la variété des lieux de pratique, permettant d’apprécier les différents types de paysages du département,
  • l’incitation au recours au covoiturage, qui contribue à réduire l’empreinte carbone des déplacements et permet aux membres les moins mobiles de participer à toutes les randonnées proposées,
  • une communication de qualité, claire, et exhaustive, notamment grâce au site Internet.
6.2) Faiblesses

Malgré la progression régulière du nombre d’adhérents évoquée ci-dessus l’association peine à maintenir son taux d’encadrement. Or, avec 2/3 des animateurs âgés de 69 ans ou plus, l’arrivée de nouveaux animateurs est indispensable pour pérenniser les activités actuelles et envisager tout développement d’activités nouvelles. Les besoins concernent en particulier le niveau brevet fédéral de randonnée et à moindre mesure les qualifications « montagne estivales et hivernales », mais aussi la marche nordique, activité qui enregistre la plus forte hausse de fréquentation.

7) Orientation et objectifs
Permettre à tous, quel que soit l’âge, les capacités physiques ou économiques, la pratique d’une activité plein air aux multiples bienfaits,
    • Renforcer l’équipe d’animateurs,
    • Maintenir la diversité de niveaux des activités proposées,
    • Etudier la possibilité d’étendre l’offre d’activités pour répondre aux éventuels besoins nouveaux,
    • Maintenir la modicité des cotisations.
Promouvoir la randonnée pédestre dans ses différentes déclinaisons de la promenade à la grande randonnée itinérante, et créer les conditions d’une diversification des publics,
    • Utiliser les principaux canaux de recrutement pour cibler une population qui potentiellement s’engagerait dans l’animation,
    • Proposer des séjours différents pour que chacun puisse s’engager progressivement vers des pratiques nouvelles,
    • Accompagner les nouveaux participants dans la préparation des séjours.
Renforcer l’identité de l’ASCPA Rando et le sentiment d’appartenance à la Fédération Française de Randonnée Pédestre,
    • Communiquer sur la spécificité d’une structure associative,
    • Valoriser le rôle des bénévoles,
    • Goodies ???? (Buff, ecocup, porte-clés….)
    • Relayer la communication de la FFRando et ses différents outils,
8) Plan d’actions
    8.1) Renforcer l’équipe d’animateurs,

      8.1.1) Démystifier la formation d’animateurs,

      8.1.2) Détecter parmi les adhérents des « animateurs potentiels », et les motiver à se former,

      8.1.3) Accompagner les animateurs potentiels dans le parcours de formation (évaluation compétences, accompagnement dans l’acquisition des prérequis, encadrement pendant la phase pratique, formations spécifiques nécessaires…).
    8.2) Maintenir la diversité de niveaux des activités proposées,

      8.2.1) Maintenir les 3 niveaux de randonnée hebdomadaire (8, 12 et 20 km),

      8.2.2) Maintenir la séance hebdomadaire de marche nordique.
    8.3) Étudier la possibilité d’étendre l’offre d’activités pour répondre aux éventuels besoins nouveaux,
      8.3.1) En fonction du nombre d’animateurs, évaluer le volume d’adhérents intéressés par de nouvelles activités,

      8.3.2) Mettre en place à titre expérimental les nouvelles activités si elles répondent à un besoin confirmé.

    8.4) Maintenir la modicité des cotisations,
      8.4.1) Piloter le budget pour limiter l’évolution des cotisations au strict nécessaire (sous réserve de maintien du niveau des aides et subventions),

      8.4.2) Cibler les contributions financières du club aux séjours pour qu’elles bénéficient au plus grand nombre.

    8.5) Utiliser les principaux canaux de recrutement pour cibler une population qui potentiellement s’engagerait dans l’animation,
    Dans la mesure où les animateurs s’engagent généralement dès leurs premières années au club, la communication mise en place lors de la fête des associations est adaptée,

      8.5.1) Insister à l’occasion de la fête des associations sur les activités dynamiques pour attirer de futurs animateurs,

      8.5.2) Utiliser le site Internet pour attirer de futurs animateurs.

    8.6) Proposer des séjours différents pour que chacun puisse s’engager progressivement vers des pratiques nouvelles,
      8.6.1) Encourager les animateurs à proposer des séjours variés,

      8.6.2) Impliquer les adhérents dans l’organisation de séjours,

      8.6.3) Définir en amont le programme de sorties annuelles pour s’assurer de la complémentarité des séjours proposés,

      8.6.4) Faire évoluer le mode d’inscriptions pour permettre à un plus grand nombre de participer à au moins un séjour chaque année.

    8.7) Accompagner les nouveaux participants dans la préparation des séjours,
      8.7.1) Prodiguer des conseils dédiés aux participants,

      8.7.2) Mettre en ligne des conseils génériques pour une pratique lors des séjours ou à titre individuel,

      8.7.3) Mettre à disposition les équipements spécifiques à certains séjours.

    8.8) Communiquer sur la spécificité d’une structure associative,
      8.8.1) Utiliser le site Internet pour porter les valeurs du club.
    8.9) Valoriser le rôle des bénévoles,
      8.9.1) Saisir toutes les opportunités pour mettre en avant l’investissement des bénévoles,
    8.10) Relayer la communication de la FFRando et ses différents outils,
      8.10.1) Relayer les informations de la fédération soit via le site, soit par newsletter.

Les commentaires sont clos.