Le blog du randonneur confiné…

Depuis le 13 mars dernier, conformément aux recommandations de la Fédération Française de Randonnée Pédestre et aux restrictions gouvernementales, l’ASCPA Rando a suspendu toute activité jusqu’à nouvel ordre.

Nul ne sait combien de temps vont durer ces mesures, ni quelles restrictions perdureront au-delà du confinement, en revanche nous devons respecter ces directives destinées à nous protéger et à protéger les autres.

En attendant, que faire pour bien vivre ce confinement et en ressortir encore plus fort ?

1) Rester en forme

  1. a) Exercices quotidiens à la maison

Le site du ministère des sports rappelle que malgré les circonstances exceptionnelles de cette crise sanitaire sans précédent, une pratique minimale d’activités physiques dynamiques est recommandée. Il conseille 30 minutes par jour pour les adultes. En complément, il est également recommandé de réaliser plusieurs fois par semaine des activités variées qui renforcent les muscles et améliorent la souplesse et l’équilibre.

Vous trouverez sur Internet de nombreux sites proposant des exercices réalisables à la maison. Profitez-en également pour vous approprier les mouvements d’étirements passifs et dynamiques proposés sur notre site (rubrique Conseils/Rando pratique/avant et après la randonnée).

b) Sorties dans le strict respect des autorisations

Pour ceux qui n’ont pas la chance de bénéficier d’un jardin ou d’une terrasse pour s’oxygéner, il est possible de sortir pratiquer une activité physique individuelle dans la limite d’une heure par jour et à moins d’un kilomètre de son domicile. Vérifiez également les zones dont l’accès a été fermé par arrêtés municipaux (ici la fermeture des parcs, bois, espaces verts de Pessac). Puis sortez votre plan de quartier.

Définir son parcours

Définissez votre itinéraire, remplissez votre attestation de déplacement dérogatoire et pour éviter toute contamination, faites comme Jean-Jacques Goldman qui « marche seul ».

Lire la vidéo

Tous les rythmes, toutes les pratiques sont permises.

2) Manger équilibré :

En période de confinement l’alimentation joue un rôle important pour lutter contre le stress, ne pas céder au grignotage compulsif, ou au contraire à la perte d’appétit. L’important c’est de préserver l’équilibre alimentaire et se faire du bien.

Pour lutter contre le stress, on a besoin plus que jamais d’oméga3, de vitamine D (pour le système immunitaire), de magnésium, de cuivre, de zinc (pour la réparation cellulaire), de vitamines C et E, de vitamines B (avec le magnésium), sans oublier les probiotiques, qui renforcent le microbiote. Il est recommandé des aliments complets (Riz complet, pâtes semi-complètes ou complètes), pas des pâtes à la farine raffinée (Dommage pour tous ceux qui se sont rués sur les rayons de pâtes avant le confinement). Il faut absolument varier plus que jamais le contenu de son assiette, notamment avec des légumes secs. Et ne surtout pas limiter ses repas à un plat de féculents. Les légumineuses comme les haricots blancs, les lentilles, les pois en tous genres, les fèves constituent des denrées excellentes pour la santé, nécessaires pour l’organisme.

Confinés, et surtout en appartement, on va limiter ses dépenses énergétiques, donc il convient de réduire ses apports.

Composer son assiette en misant sur les légumes permet de subvenir à nos besoins en vitamines et en fibres, et de réduire la densité calorique. Idéalement des légumes frais mais aussi surgelés, en conserve ou secs si vous éprouvez des difficultés à trouver des légumes frais. Les légumes sont LA solution pour veiller aux apports en bons nutriments, et pas en calories. Et afin de vraiment faire le plein de vitamines, favorisez les légumes de saison.

Si vous manquez cruellement d’appétit ajustez les quantités. Il faut privilégier la densité nutritionnelle sur de petits volumes, puisque l’on ne veut pas s’écœurer. Et si cela se révèle difficile, alors fractionnez vos prises alimentaires : un verre de soupe épaisse, et une ou deux heures plus tard, un laitage riche en protéines.

Quoi qu’il en soit, quand on a contracté le virus, il faut manger même si l’on ne ressent pas la faim. Le corps a besoin d’énergie pour se battre.

Et profitez de cette période pour vous documenter sur l’alimentation en randonnée. Vous trouverez quelques conseils sur notre site (rubrique Conseils/Rando pratique/l’alimentation).

3) S’occuper :

Le confinement nous permet de faire ce que nous ne prenons pas toujours le temps de faire en période normale. Profitez-en pour :

      a) Entretenir vos chaussures de randonnées

L’intérieur des chaussures doit être nettoyé de temps en temps. C’est surtout important pour les chaussures imper-respirantes afin qu’elles ne perdent pas leur respirabilité. Nettoyer l’intérieur permet aussi de limiter le développement des mauvaises odeurs. Vous pouvez faire cela en remplissant l’intérieur de vos chaussures d’eau froide ou tiède et en frottant légèrement. Sachez par contre que vos chaussures mettront assez longtemps pour sécher.

Enlevez la semelle intérieure pour que vos chaussures sèchent plus rapidement.

  • Ouvrez en grand vos chaussures en enlevant complètement les lacets.
  • Faites-les sécher à température ambiante. Ne les exposez pas à une source de chaleur directe, c’est un des meilleurs moyens de détruire vos chaussures rapidement.
  • Quand vos chaussures sont trempées, bourrez-les de papier journal pour accélérer le séchage.

Avant d’appliquer un quelconque traitement extérieur, vos chaussures doivent être propres.

Certains traitements requièrent que les chaussures soient sèches, d’autres qu’elles soient humides. Référez-vous à la notice d’utilisation du produit. Il existe deux types de traitements principaux :

Certains traitements requièrent que les chaussures soient sèches, d’autres qu’elles soient humides. Référez-vous à la notice d’utilisation du produit. Il existe deux types de traitements principaux :

  • Les produits « réimperméabilisants » qui ont pour objectif de redonner de la déperlance au matériau (l’eau perle et ne s’infiltre pas), bien que ce genre de produits se dise «imperméabilisant». Une chaussure qui manque de déperlance absorbe l’eau et ne respire plus aussi bien, l’air intérieur ne pouvant plus s’échapper par les pores remplis d’eau. Tout dépend de la fréquence d’utilisation des chaussures, mais en moyenne ce type de traitement n’est pas à faire trop souvent deux à 3 fois par an. Attention, car les produits «imperméabilisants» sont spécifiques à chaque matériau (cuir, nubuck, suède, etc.). N’en utilisez pas un au hasard et suivez correctement les instructions d’application du produit.
  • Les crèmes protectrices sont surtout utilisées sur le cuir afin d’éviter qu’il ne sèche et ne craquelle. Souvent, la crème s’applique à l’aide d’un chiffon. Comme pour les produits «imperméabilisants», assurez-vous d’utiliser un produit qui convienne au matériau de vos chaussures. Renouvelez l’application dès que le cuir n’est plus visiblement imprégné. Évitez d’utiliser des graisses sur le cuir des chaussures de randonnée, car elles assouplissent trop le cuir et le rendent étanche (il ne respire donc plus).

Bien évidemment, avant de les ranger, vos chaussures doivent être sèches (et propres dans l’idéal). Stockez-les dans un endroit sec et aéré. Evitez de laisser vos chaussures près de zones chaudes ou exposées aux rayons du soleil.

Si vos chaussures restent inutilisées pendant une longue période, l’idéal est de les bourrer de papier journal pour qu’elles gardent leur forme.

L'entretien des chaussures

      b) Faire l’inventaire de votre matériel

Vérifiez l’état et répertoriez vos équipements en notant pour chaque élément son poids. Cela vous permettra de mieux préparer votre sac pour vos prochaines itinérances. Vous trouverez quelques conseils sur notre site (rubrique Conseils/Rando pratique/Le sac à dos).

Faire l'inventaire de son matériel
    c) Se documenter

Pour profiter pleinement de vos prochains séjours, parcourez la documentation, ou visionnez les nombreuses vidéos disponibles sur le site de la FFRandonnée.

RAPPEL : Vous ne pouvez pas ignorer ce remarquable magazine en ligne consacré à la randonnée...
Se documenter pour le prochain séjour

d) Réviser les procédures d’utilisation des équipements de protection

Retrouvez les informations spécifiques aux sorties montagne sur notre site (rubrique sorties découverte/sorties montagne)

La sécurité avant tout

Mais surtout…

…RESTEZ chez VOUS !!

Les commentaires sont clos.